Editorial

Une assemblée des peuples… surgira des masses mondiales

Description

EXTRAITS DU LIVRE

 

En novembre 1948, Garry Davis interrompait la 3e session de l’Assemblée générale des Nations Unies au palais de Chaillot, et devant les ambassadeurs présents, dénonçait le manque de démocratie dans cette organisation en citant : « Au nom des Peuples du monde… », texte attribué à Albert Camus, lui-même présent dans les tribunes.

70 ans plus tard …
En novembre 2018, nous avons relevé le défi ! Après bien des embûches, des doutes et de nombreuses recherches de Grands Témoins, ainsi que de partenaires, un colloque mémorable a pu se tenir sur trois jours à Paris afin de commémorer les 70 ans de la naissance des Citoyens du Monde.
Le rendez-vous historique était incontournable (tome 1).

Il a réuni de nombreuses personnalités, dont Olivier Giscard d’Estaing/Corinne Lepage/Jean-Marie Cambacérès/Patrick Viveret, des ambassadeurs de tous continents, plus de 60 diasporas ainsi que de nombreux acteurs de la société civile et des Citoyens du Monde, présents sur la place du Trocadéro le 18, au palais Bourbon le 19 et à l’UNESCO le 20 (voir tome 2 axé sur leurs visions).

Ce livre rassemble les contributions des intervenants pour construire l’Humanité de demain.
(Don de 50% des bénéfices de la vente du tome 1 à l’association comorienne MSAANDA).

Un ambassadeur extraordinaire

Description

EXTRAITS DU LIVRE
 

Trois jours plus tôt, j’avais été stupéfait lorsque j’avais reçu un télégramme, dans mon petit bureau de la rue Soufflot, aux rayonnages couverts de livres empilés.

« Les Nations Unies souhaitent vous confier une mission confidentielle. Stop. Désirons vous recevoir le jeudi 10 octobre, à 15 heures, à nos bureaux de New York. Stop. Prière contacter le secrétariat de M. Hadj par câble ou télex pour les arrangements pratiques. »

Suivait une signature inconnue.

Je préparais mon cours pour les étudiants de seconde année de l’Institut d’Études Politiques. Je pouvais m’échapper les deux jours nécessaires. Mais pour quoi faire ?

— La mission de notre organisme est d’assurer la paix, continua-t-il. Nous tentons de le faire par le dialogue organisé entre les gouvernements. Cela est souvent décourageant mais nous poursuivons inlassablement cet effort. Il est insuffisant. Une double action psychologique sur les chefs d’État et sur les opinions publiques est indispensable. Dans ce but, nous avons décidé de faire effectuer une enquête d’un an dans le monde entier. Nous vous avons choisi pour cette mission Monsieur Maubert (il prononce Maoberte), en ce qui concerne l’Afrique, l’Amérique latine et l’Asie, car vous connaissez bien ces continents.

70 ans citoyen du monde

1er Sommet mondial citoyen du monde

Du 20 au 22 mars 2019, les citoyens, associations, ONG, representant la diversité des diasporas parisiennes et de l’hexagone, ont été mis à l’honneur pendant la semaine de la francophonie. Les ateliers de reflexion se sont déroulé prioritairement dans le 19eme arrondissement réputé pour son partage de connaissances d’expériences, de bonnes pratiques qui nous a conduira à définir un programme d’actions, au service de l’Humanité et de la paix.


Atelier 2: Lancement du 1er sommet mondial inter-peuples et diasporas.


Atelier 4: Atelier d’art-thérapie sur le thème de la paix et Inter diasporas relaxation, création d’un collage collectif, échanges et partage.

Atelier 5: La monnaie, un outil d’équilibre et de paix

Atelier 6: Citoyenneté & souveraineté: quel avenir pour les citoyens d’Outre mer

Présentation du débat organisé par Daniel Lagot à l'intérallie le 05 juin 2019​

Nouvelles Du Kivu

previous arrow
next arrow
Slider

Quelques partenaires