Mauvaises expériences

La famille à laquelle Kumar fait référence dans son tweet n’est pas explicitement mentionnée comme celle de Sherin Mathews, mais les médias indiens ont confirmé que c’est le raisonnement derrière le déménagement et qu’il s’agit de la famille à laquelle il fait référence.
Sur le site Web de CARA se trouve la procédure d’adoption pour les Indiens non-résidents intéressés, les citoyens indiens d’outre-mer et les futurs parents adoptifs étrangers. Il n’y a aucune information disponible à ce jour sur ce qui a été exactement négligent au sujet de leurs conclusions tout au long de ce processus.
“Une nouvelle décision sur la révocation de son autorisation sera prise après l’obtention du rapport détaillé de l’Autorité centrale américaine et de l’ambassade de l’Inde aux Etats-Unis”, a déclaré Kumar.
Dans une déclaration à la WFAA, Holt International a déclaré être attristé par la mort de Sherin.
“Pendant le processus d’adoption des Mathews, Holt International, ainsi que notre agence partenaire au Texas, ont suivi toutes les politiques, procédures, lois et meilleures pratiques nationales et internationales en matière d’adoption”, ont-ils écrit.
La CARA a appelé les agences partenaires à s’assurer que les candidats intéressés qui souhaitent adopter un enfant d’Inde font évaluer leur état psychologique par un praticien agréé. L’organisation a ajouté cette exigence en décembre.
“Nous avons déjà rendu obligatoire l’évaluation psychologique des futurs parents adoptifs pour laquelle une circulaire a déjà été envoyée à toutes les agences d’adoption étrangères autorisées”, a déclaré Kumar.