Nos partenaires

Partagez

Académie de géopolitique de Paris

L’Académie de géopolitique de Paris (AGP) est un établissement privé d’enseignement supérieur et de recherche fondé par Ali Rastbeen en 2009 pour développer l’enseignement et la recherche dans les domaines concernant les questions géopolitiques du monde contemporain.

L’assemblée des citoyens du monde a pour objectif de réunir les organisations et tous ceux qui pensent possible un autre monde en de multiples forums et assemblées pour que tous se rencontrent, échangent leurs expériences et leurs aspirations et qu’ils les soumettent aux organes représentatifs pour qu’au niveau où se pose le problème les élus disent le droit : le droit de l’être humain, le droit de l’humanité, le droit des générations à venir, et sans doute aussi les devoirs et responsabilités qui découlent de ces droits.

Azmari

L’association azmari a été crée pour défendre l’insertion des femmes et des enfants migrants à travers différents moyens d’actions. L’association a pour cela une triple action d’échanges, de redirection et de sensibilisation devant permettre aux migrants une meilleur intégration. AZMARI agit pour l’insertion sociale des femmes et des enfants migrants. Par leurs différents ateliers, ils souhaitent favoriser l’apprentissage du français ainsi que l’expression individuelle. Théâtre, art plastique ou musique, ils mettent en avant la culture comme un vecteur d’intégration. L’expression et l’échange sont au coeur de leur projet pour la lutte contre l’isolement et les barrières sociales, une interface du partage et de la compréhension mutuelle.

Le 7 février 1991, a été créé lors d’une réunion au Sénat de la République Française, le CONSEIL INTERNATIONAL DE LIAISON POUR UNE AUTORITE MONDIALE DE L’ENVIRONNEMENT (CILAME) à la suite d’une conférence qui avait eu lieu sur le thème de l’écologie mondiale le 2 décembre 1989. Le CILAME décide donc d’agir pour que les décideurs politiques mettent tout en oeuvre afin de faire accepter le principe de limitation de la souveraineté nationale de chaque Etat en faveur d’une souveraineté supranationale, véritable Autorité Mondiale de l’Environnement, dotée d’un pouvoir réel de contrôle et de coercition.

Congrès des peuples

Le Congrès des Peuples est issu de la réunion de Bruxelles, début mai 1963, avec la participation de 43 organisations mondialistes. Il en est résulté un « Comité pour le Congrès des Peuples » qui a conduit l’institution naissante jusqu’à la session de Paris en 1977, après la 5ème élection. Tout a fonctionné plus ou moins bien jusqu’en 1998, 10ème élection. Puis il y a eu un sommeil jusqu’en 2003. En mars 2003, la réunion de Dijon a réveillé le « Comité pour le Congrès des Peuples » et a convoqué la session de Paris en octobre 2003. Le congrès des peuples est une étape vers la création d’’un parlement mondial capable d’établir et de contrôler les Institutions Mondiales indispensables à la survie de l’humanité et à la préservation de la biosphère.

Association France-Asie

L’association France-Asie a été créée en 1993 par son président-fondateur Jean-Marie Cambacérès, ancien député. Le but de cette association et de faire connaître les pays d’Asie aux entreprises françaises et réciproquement. Elle le fait de quatre façons : accueil en France de délégations et personnalités asiatiques, missions en Asie, soirées-débats une fois par trimestre avec les ambassadeurs des pays asiatiques en France ou d’autres personnalités, et publication trimestrielle de « La Lettre de France-Asie ». Cette « Lettre » de huit pages donne régulièrement les principales informations sur les pays d’Asie.

Solidarité Mondiale contre la Faim

Solidarité Mondiale contre la Faim a pour objectif, entre autres, d’intervenir pour la préservation, l’augmentation et l’utilisation rationnelle des ressources alimentaires de l’humanité », en d’autres mots de veiller à la sécurité alimentaire. Cette sécurité alimentaire, l’accès à la nourriture est un droit humain fondamental, n’est pas réellement assurée pour toutes les populations du monde. Elle est même sérieusement menacée.La demande augmente fortement : la population mondiale croît et, en même temps, l’exigence d’une nourriture plus abondante et plus variée pour chacun implique qu’il faut produire plus.

Gao Lama Borey

L’association Gao Lama Borey est une association malienne qui a différents buts. Cette association souhaite mener et soutenir des actions de développement dans le domaine socio-culturel, éducatif, sanitaire et agropastoral. Ils souhaitent mener des actions génératrices de revenus afin de lutter contre la pauvreté, l’analphabétisme et le chômage. Ils sont également promoteur d’une forte cohésion entre leurs membres et de la défense de leurs intérêts moraux et matériels la où ils seront menacés. L’association GAO Lama Borey ambitionne de participer à l’installation d’un climat de paix et de confiance, gage de développement durable et de cohésion des régions nord du mali.

Institut d’études Mondialistes

L’institut d’études mondialistes est fondé en 1977 à Paris. L’INSTITUT d’ETUDES MONDIALISTES complète heureusement l’UNIVERSITE DES NATIONS UNIES, par la conception spécifique et originale de son diplôme. Engagé, à titre principal, dans la formation sélective de générations d’étudiants diplômés, l’Institut de La Lambertie offrira, dans le même temps de ses sessions, un lieu d’échanges pour les nombreux fédéralistes, européens et mondiaux, et tous les citoyens du monde qui lui demeurent attachés ;

Lotois du Monde

L’association Lotois du monde commence le 30 juillet 1949 lorsque la ville de Cahors se déclare première ville à signer la Charte de la Mondialisation grâce à l’adhésion de ses habitants, de ses élus communaux et au soutien de personnalités nationales et internationales. Les mois suivants, 239 communes sur les 330 que compte le département lotois s’enflammaient à leur tour pour le projet d’une planète sans frontières régie par une loi mondiale. Cette association est lié avec celle des citoyens du monde, elle se différencie par ses objectifs et modes d’actions. Lotois du monde se développe grâce à la route sans frontière. Route où est disposé différentes bornes mondialisé.

Institut Diplomatique de Paris

L’Institut diplomatique de Paris est une école spécialisée en études et formations diplomatiques à vocation internationale, l’Institut Diplomatique de Paris est un établissement d’enseignement supérieur, de recherche et d’innovation privé indépendant à racine française, dédié aux métiers de la diplomatie. L’Institut diplomatique de Paris pense qu’il n’y a pas de raison que la diplomatie soit réservée à une caste ou une minorité de personnes, une élite. En conséquence, l’Institut Diplomatique de Paris a pour principes fondateurs de démocratiser l’accès aux métiers de la diplomatie et de professionnaliser la formation des internationalistes pour le renouvellement des élites.

Marche des Citoyens du Monde

La marche des citoyens du monde rassemble dans un mouvement civique mondial tous les hommes et toutes les femmes de notre temps qui sont résolus à amener les représentants de leurs pays à signer une nouvelle Charte des Nations unies, celle qui va donner naissance à la Fédération Mondiale des Nations. La Fédération mondiale des Nations a vocation à remplacer l’actuelle Organisation des Nations Unies (ONU), qui est totalement dépassée aujourd’hui face aux défis que l’humanité doit affronter maintenant au niveau mondial : maintien de la paix, préservation de l’environnement, respect des droits humains fondamentaux, régulation des échanges économiques et commerciaux, migrations des populations et santé publique.

UNPA Campaign

La Campagne pour une Assemblée parlementaire aux Nations Unies est un réseau mondial de parlementaires, d’organisations non gouvernementales, d’universitaires et de citoyens dévoués militant pour la représentation démocratique des citoyens du monde aux Nations Unies. Une Assemblée parlementaire aux Nations Unies (APNU) donnerait un rôle direct et influent en matière de politique mondiale non pas aux États, mais, pour la première fois, à des représentants élus par les citoyens.

World Constitution Parliament Association

L’ Association mondiale pour la Constitution et le Parlement a été créée en 1958 par le professeur Philip Isely et son épouse Margaret Isely de Denver, Colorado , États – Unis , afin de créer une constitution pour une fédération terrestre et de promouvoir un gouvernement mondial démocratique . Le Dr Terence Amerasinghe et le Dr Reinhart Ruge , qui sont devenus co-présidents, ont rapidement rejoint l’équipe . L’organisation est devenue un mouvement mondial depuis lors, avec des chapitres aujourd’hui dans de nombreux pays impliquant plusieurs milliers de citoyens à travers le monde.

Espéranto France

Esperanto France est la branche française de l’association mondiale d’esperanto, elle a pour but de promouvoir le développement de l’esperanto en France. Elle en fondé en 1898 sur l’initiative de Louis de Beaufront, premier espérantiste à diffuser la langue en France. En 1905, elle organise le premier congrès mondial d’esperanto et n’a cessé de se développer depuis. Ainsi cette association permet de coordonner les différents cours d’esperanto au sein de l’hexagone. Elle fournit également une banque de donnée rassemblant ouvrage et revue en esperanto.

Presse Fédéraliste

Presse fédéraliste est une association éditrice basé à lyon, crée en 1978 afin d’accompagner l’édition de son journal, Fédéchoses crée en 1973. Ce journal a pour objectif d’informer et de débattre sur le mouvement fédéraliste français en lien avec les autres mouvements fédéralistes Européens et notamment Italien. Ce journal Fédéraliste subsiste depuis 35 ans en France, clamant depuis toujours son autonomie structurelle et de pensée qui lui permet d’être à l’avant-garde du combat mondialiste.

SA9 Campaign

À l’automne 2017, trois Japonais, le Dr Mikihiko Ohmori, M. Kazutoshi Abe, professeur de français, M. Toshi Uehara, et M. Klaus Schlichtmann, en tant que conseiller et agent de liaison, ont lancé la «Campagne pour le deuxième article 9 de la Constitution japonaise ». Les constitutions de paix ont un rôle crucial à jouer dans l’établissement d’un véritable système de sécurité collective.

OISAT/WASAT